31.07 2019

Egalité homme femme au travail : quelles évolutions ?

Image Egalité homme femme au travail : quelles évolutions ?

L'inégalité homme femme. Un combat qui a su traverser les années et qui continue encore à nous préoccuper. Ainsi, vous assistez à la rareté des femmes à des postes de responsabilité et à l'inégalité des salaires dans les entreprises. Quelles sont les évolutions enregistrées concernant l'égalité hommes-femmes au travail?

Les premières étapes de l'égalité hommes-femmes au travail

Au fil du temps, il n'était pas rare de rencontrer des femmes dans les champs pour porter une aide à leur époux. Puis, il y a eu une augmentation du nombre de femmes qui travaillaient dans les industries et les entreprises.

Elles avaient donc réussi à se faire une place dans le monde du travail, mais elles se retrouvaient majoritairement dans les postes qui ne requéraient aucune qualification et qui étaient assez mal rémunérés. En réalité, elles exerçaient dans les secteurs tels que le commerce, l'enseignement, le secrétariat ou l'infirmerie, ne créant ainsi presque aucune concurrence directe aux hommes. Les femmes qui arrivaient à se trouver au même poste que les hommes recevaient un salaire minime comparé à ces derniers. En effet, les femmes percevaient des revenus inférieurs de 25 % à ceux des hommes. Aussi, 4 femmes sur 5 gagnent moins bien leur vie que les hommes.

L'égalité hommes-femmes de nos jours

En vue de rendre effective la loi disposant qu'à travail égal salaire égal, plusieurs législations ont été prises de nos jours pour éviter les discriminations dans le rang de la gent féminine. Ainsi, la loi du 8 août 2016 interdit aux sociétés ne respectant pas l'égalité salariale entre hommes et femmes d'accéder aux commandes publiques.

Hormis cela, il existe 4 principes sur lesquels repose l'égalité entre les femmes et les hommes. Il s'agit de :

L'obligation d'égalité pour ce qui concerne le salaire de ces deux genres: un employeur ne doit en aucun cas fixer le montant de la rémunération en fonction du sexe de ces employés. Ainsi, lorsqu'une femme exerce le même métier qu'un homme, elle perçoit le même salaire que ce dernier.

Interdiction de discrimination lors du recrutement : il n'est plus permis d'indiquer la situation matrimoniale et le sexe d'un candidat lors d'une annonce de recrutement.

Égalité d'avancement de carrière : aussi bien les hommes que les femmes ne doivent connaître de différenciation dans leur profession à cause de leur sexe.

Devoir de parité au sein des conseils de direction : ce principe régit par la loi de 2011 est relatif aux sociétés publiques. Elle dispose que les entreprises doivent présenter dans leur conseil d'administration, des femmes. En 2014, le taux de femmes nécessaire était de 20 %. En 2017, il est monté à 40 %. Cela permet d'enregistrer de nos jours des femmes à divers postes de responsabilité.

Aussi, il est à savoir que les discriminations au sein des sociétés sont punies par la loi. La pénalité dans ce cas est de 3 années de détention et près de 45 000 € d'amende. De nombreuses associations luttent pour l'égalité des femmes. C'est le cas de celle d'Antoinette Fouque dont vous pourrez en apprendre plus sur le site antoinettefouque-mlf.com